L'histoire de l'Acadie

Les soldats Acadiens de l'ïle-du-Prince-Edouard

Les Acadiens de l’Ile-du-Prince-Édouard constituent le plus petit groupe d’Acadiens aux Provinces maritimes.

 C’était aussi le cas au cours de la Seconde Guerre mondiale. On y comptait alors moins de 3000 hommes en âge de servir sous les drapeaux. Tout comme leurs compatriotes acadiens du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, ils avaient peu d’attachement à l’Europe. Ils ne devaient rien ni à la France, ni à l’Angleterre. La France avait abandonné leurs ancêtres de l’Île Saint-Jean à leur sort au milieu du 18e siècle et l’Angleterre avait procédé à des déportations meurtrières dès 1758.

 En dépit du passé tragique de leurs aïeux, la majorité des jeunes Acadiens de l’Île se sont portés volontaires pour servir le Canada en temps de guerre. Ils ont quitté parents, frères et soeurs, épouses et amis pour s’engager dans une grande aventure dont ils ne connaissaient pas le dénouement. Ils ont servi dans l’armée, l’aviation, la marine et la marine marchande.

 Ils étaient présents dans tous les théâtres d’opération où le Canada a joué un rôle significatif. Ils ont combattu à Hong-Kong, en Ital ie, en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Ils ont participé à la Bataille de l’Atlantique et aux bombardements aériens contre l’Allemagne et l’Europe occupée.

Ceux qui ont débarqué en Normandie le 6 juin 1944 se trouvaient principalement dans un régiment de la Nouvelle-Écosse, les North Nova Scotia Highlanders, qui est arrivé à Bernières-sur-Mer au milieu de la matinée. Dix-sept d’entre eux reposent dans les cimetières militaires en Basse Normandie.

 On en retrouve huit à Bény-sur-Mer, six à Bretteville-sur-Laize, un à Ryes et deux sont commémorés sur le Mémorial de Bayeux. Le taux de participation des Acadiens de l’Ile-du-Prince-Édouard est probablement le plus élevé de tous les groups ethniques au Canada.

 Soixante-dix-neuf Acadiens insulaires sont morts pendant leur service, ce qui représente un taux de perte de 2,7 pourcent de leur groupe d’âge alors que celui pour l’ensemble du Canada est de 1,9 pourcent. Plus d’un million des 2,4 millions d’homme canadiens susceptibles de servir ont porté l’uniforme au cours du conflit.

C’est un taux de participation de près de 42 pourcent. Une comparaison des taux de pertes pour l’ensemble du pays et de celui pour les Acadiens de l’Ile permet de postuler qu’environ 60 pourcent de ces derniers ont servi.

 On peut conclure que plus de 1700 des 2950 Acadiens d’âge militaire de l’Île-du-Price-Édouard se sont enrôlés entre 1939 et 1945. Ils étaient presque tous volontaires. Aucun autre groupe au Canada ne peut réclamer un taux de participation aussi élevé. C’est un honneur qui leur revient. Ronald Cormier juin 2009

 

Acadiens de l’Ile-du-Prince-Édouard morts en Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale 1


NomRangUnité /régimentMort leOriginaire deSépulture/mémorial

ARSENAULT, Alfred

Soldat

Essex Scottish

27-08-44

Summerside

Bretteville-sur-Laize

ARSENAULT, Joseph Francis

Soldat

North Nova Scotia Highlanders

07-06-44

Tyne Valley

Mémorial de Bayeux 2

ARSENAULT, Joseph Ralph

Caporal suppléant

North Nova Scotia Highlanders

07-06-44

Summerside

Bény-sur-Mer

BABINEAU, Olivier Joseph

Soldat

North Nova Scotia Highlanders

18-07-44

Georgetown

Bény-sur-Mer

BERNARD, Joseph Léo

Caporal suppléant

North Nova Scotia Highlanders

08-07-44

Summerside

Bény-sur-Mer

CASEY, Antoine Anthony 3

Caporal

North Nova Scotia Highlanders

08-07-44

Summerside

Bény-sur-Mer

CHAISSON, Francis Joseph

Artilleur

3e régiment antichat, Artillerie

13-07-44

Tignish

Bény-sur-Mer

DOUCETTE, Alfred John

Soldat

Calgary Highlanders

15-09-44

Ebbsfleet

Ryes (Bazenville)

DOUCETTE, Melvin Joseph

Soldat

Calgary Highlanders

25-07-44

Ebbsfleet

Bretteville-sur-Laize

GALLANT, Anthony Alyre

Soldat

North Nova Scotia Highlanders

07-06-44

Charlottetown

Bény-sur-Mer

GALLANT, Harold Wilfred

Soldat

Essex Scottish

26-08-44

Summerside

Bretteville-sur-Laize

GALLANT, Joseph

Artilleur

2e régiment antichar, Artillerie

28-07-44

Charlottetown

Bretteville-sur-Laize

GALLANT, Joseph François

Soldat

North Nova Scotia Highlanders

08-07-44

Richmond

Bény-sur-Mer

GALLANT, Martin

Soldat

North Nova Scotia Highlanders

07-06-44

Wellington

Bretteville-sur-Laize

GALLANT, Thomas

Caporal suppléant

North Nova Scotia Highlanders

08-07-44

comté de Prince

Bény-sur-Mer

GAUDET, Adrian

Soldat

North Nova Scotia Highlander

25-07-44

St-Nicholas

Mémorial de Bayeux 2

PINEAU, Francis

Soldat

Corps des transmissions

14-08-44

Charlottetown

Bretteville-sur-Laize

1 - Liste compilée par Ronald Cormier à partir des données de la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth.

2- Aucune sépulture connue, son nom figure sur le Mémorial de Bayeux.

3- Possiblement une déformation du patronyme Caissie puisqu’un de ses prénoms est Antoine.